Close

29 janvier 2020

ANNULATION DU STAGE LES MUDRAS 28 ET 29 MARS 2020

Les Mudras    28 et 29 mars 2020

ATTENTION CE STAGE EST ANNULE 

Prakash

Né le 22 mai 1966 au Kérala, Jayaprakas NARAYANAN a été, dès l’âge de 6 ans, l’unique disciple du grand maître de kathakali Pallipuram Gopalan Nair. Après avoir achevé sa formation professionnelle à la prestigieuse école Kalamandalam en 1988, il fonde sa propre école et sa troupe.
En 42 ans, il a interprété une cinquantaine de rôles différents en participant à environ 2000 spectacles de kathakali en Inde.
Depuis 2000, il transmet son art au public occidental par des stages professionnels.
Il reçoit en 2012 le Kalashethra Award (prix du meilleur artiste et du meilleur professeur de l’Inde).
Le kathakali est une forme de théâtre originaire de l’état du Kerala dans le sud de l’Inde.C’est
une combinaison spectaculaire de danse, de drame et de rituel.
Les personnages, aux maquillages élaborés et aux costumes raffinés reconstituent des épisodes tirés des épopées hindoues, le Mahâbhârata, le Râmâyana et la vie de Krishna.
Le travail de l’acteur de kathakali est très exigeant physiquement et il se maîtrise en employant les méthodes de concentration et d’énergie mises en œuvre dans l’entraînement antique du Kerala. Les expressions du visage, les regards et les positions de mains ou mudras constituent une grande partie du jeu des acteurs.

Les Mudrās

Le sens littéral du mot mudrās signifie « sceau », « empreinte ».
Les Mudrās ou postures des doigts, ont une puissance et des effets qui s’exercent sur tous les plans de l’être : physique, émotionnel et mental.
La précision des mudrās stylisés, en restaurant la circulation énergétique, permet de dénouer les tensions accumulées dans le corps et de lever les blocages émotionnels
Sorte de méditation en mouvement, la pratique des mudrās favorise l’équilibre des deux hémisphères du cerveau et facilite la clarté d’esprit.
Nos gestes quotidiens, comme toute impression émotionnelle ou psychique, sont enregistrés par notre corps et peuvent bloquer la circulation de l’énergie. Les effets des mudrās vibrent à travers près de 72000 nadis, ou canaux d’énergie vitale, selon les enseignements indiens traditionnels pour atteindre le système nerveux central. C’est là, semble-t-il, une des fonctions du système des nadis.

Nous contacter par mail  83purnayoga@gmail.com pour avoir le fichier complet du stage

Le Pranayama

Les anciens yogis étaient déjà parfaitement conscients de l’importance du souffle. « La vie est une période qui
s’étend d’une respiration à la suivante. Une personne qui respire à moitié, vit seulement à moitié… » (Hatha
Yoga Pradipika). Toute notre vie est entièrement dépendante de la respiration.

×
Les asanas

Les anasas par leur valeur et leur sens profond visent au développement de la personnalité physique, mentale et spirituelle.
ils doivent être considérés comme postures et des paliers dans la croissance de l’être. ils peuvent également être utilisés
dans un but thérapeutique ou pour le maintien de la santé. ils fortifient le phychisme et développe le pouvoir de décision
et de concentration.
Le Hatha Yoga qui prépare le corps aux techniques spirituelles les plus élevées attache une grande importance à la purification
du corps par les asanas.

×
Les Shat Karmas

le yoga nidra est une relaxation très profonde, un moyen naturel d’établir l’harmonie dans tout l’organisme.
Il a une triple action : relaxation physique, émotionnelle et mentale.
La pratique du Yoga Nidra amène à un état de relaxation plus profond que le sommeil

×
Les bandhas

Les bandhas bien que peu nombreux, sont d’une importance capitale à l’intérieur du yoga. ils nous permettent en contractant doucement
mais puissamment certaines parties du corps de régulariser les nerfs qui commandent et d’activer la circulation sanguine. Le bon fonctionnement
et la santé du corps s’en trouvent nettement améliorés. ils favorisent également le relâchement des noeuds psychiques qui entravent la libre
circulation de l’énergie vitale.

×
La méditation

Elle est un moyen de contrôle très puissant des fonctions et des réactions physiologiques aux événements psychologique. L’une des transformation
les plus profondes qui ait lieu dans le corps pendant la méditation est le ralentissement du métabolisme et des processus de construction et de dégradation des tissus.
« La méditation a une influence manifeste sur la pression sanguine, sur le rythme cardiaque et sur la réduction du taux de l’acide lactique et par conséquent sur tous les
signes d’anxiété… »(Méditations tantriques).

×
Les mudras

Ils font partie de certaines pratiques juque là demeurées secrètes et qui maintenant sont largement diffusées. Le mudra peut être considéré comme
une position ou une attitude représentant la psyché. Dans la danse indienne classique, le mudra est un geste symbolique de la main qui évoque
une ambiance ou un sentiment. ils développent la conscience des courants d’énergie (prana) à l’intérieur de notre corps subtil. Certains associés
aux bandhas, asanas et pranayama, forment des combinaisons très puissantes, chacun de ces continuants gardant ses propres effets bénéfiques.

×
La relaxation

Elle est essentielle dans la vie de chacun. par relaxation, nous entendons un relâchement des tensions à la fois dans le mental et dans le corps
durant une période permettant un repos complet et une totale revitalisation. Par la pratique du Yoga Nidra qui est une sorte de « sommeil sans sommeil »,
nous nous trouvons à la frontière de la veille et du sommeil. C’est dans cette frange très mince que s’intériorise la perception et que le contact s’établit
avec le subconscienent le plan de la supra conscience. Conduit par un instructeur qualifié, le pratiquant en retirera les plus grands bienfaits tant au plan
physique que mental.

×